Petit-déjeuner "Les nouvelles stratégies de marques"

Après avoir abordé des thématiques telles que le management de transition, le développement durable, le marketing mobile ou le management du sport, IONIS Executive Learning a choisi comme problématique pour son sixième petit-déjeuner / table ronde : « Les secrets génétiques des grandes marques : décoder le passé pour anticiper l'avenir ».

Le débat était orchestré par Michael TAPIRO, directeur des programmes de IONIS Executive Learning.

IMG_3823 - Copie.JPG

Trois invités de prestige étaient présents pour répondre aux questions des participants : Nicolas LEVÊQUE, (directeur marketing de Lancia France), Carlos ROSILLO (président de Bell&Ross) et Frank TAPIRO (président de l'agence Hémisphère Droit - auteur du livre « Pourquoi La vache qui rit ne pleure jamais, et autres secrets génétiques des grandes marques », éditions Albin Michel).

La table ronde s'est articulée autour des questions suivantes :

  1. Les marques sont-elles des créatures vivantes ?
  2. Les marques ont-elles un génome ?
  3. Une marque doit-elle forcément évoluer pour survivre ?

 

 

Le petit-déjeuner a eu lieu le vendredi 7 mai, dans les locaux de IONIS Executive Learning (112 avenue Kléber - 75116 Paris).

 

Si vous souhaitez connaître le planning de nos prochains événements ou participer à l'un de nos petits-déjeuners, n'hésitez pas à nous contacter au 01 47 55 30 08, ou par mail : contact@ionis-el.com.

 

Table ronde - Les nouvelles stratégies de marques 

 

  • « Thomas Gauroy, diplômé EPITECH de la promotion 2009, témoigne des raisons qui l'ont poussé à passer son diplôme par V.A.E. (Validation des Acquis d'Expérience) après un BTS et 5 ans passés en entreprise, ainsi que des évolutions professionnelles qui lui sont désormais accessibles »

    Remise des diplômes 2009 - Thomas GAUROY - la VAE

    >>Suite
  • «  J’étais développeur dans une entreprise qui ne m’offrait aucune perspective d’évolution. Cela m’a clairement motivé à chercher un nouvel emploi. Mais j’ai vite déchanté en... »

    Richard Gréau - 54 ans "la VAE a relancé ma carrière"

    >>Suite